Médecine Traditionnelle Chinoise

CDM 3.jpg

Christian De Moor

Praticien diplômé

La Médecine Traditionnelle Chinoise trouve ses origines dans un passé très éloigné, vieux de 3000 à 5000 ans. Depuis, sous l'impulsion de brillants praticiens, elle n'a cessé de se renouveler tout en conservant intacts ses principes fondamentaux. Face aux enjeux contemporains de la santé, elle apparaît comme la médecine complémentaire la plus à même de répondre aux exigences des consultants aussi bien en termes de qualité de soins que de résultats. 

image324.jpg

La Médecine Traditionnelle Chinoise repose sur des principes fondamentaux originaux comme l'existence dans le corps humain de réseaux de méridiens dans lesquels circule le QI, dont les seules traductions convenables bien que réductrices pourraient être énergie vitale, souffle ou bien dynamique fonctionnelle. Cette théorie des méridiens associée au principe du YIN et du YANG, à celle des 5 mouvements (WU XING) et à celle des organes-entrailles (ZANG FU) constitue ses principales bases philosophiques et théoriques.

Fotolia_6918212_XS.jpg

L'une des grandes qualités de la Médecine Traditionnelle Chinoise est d'être une médecine holistique, à savoir qu'elle considère l'être dans son ensemble sans dissocier le corps et l'esprit. Elle estime que l'humain avant d'être un ensemble physico-chimique est un être pensant dont les émotions peuvent avoir des conséquences néfastes sur son état de santé physique.

Fotolia_2696921_XS.jpg
Les 5 piliers de la médecine
traditionnelle chinoise

La Médecine Traditionnelle Chinoise est née il y a plus de 3000 ans et s'appuie sur 5 outils originaux et uniques améliorés au cours des siècles tout en conservant bien vivants les principes qui ont participé à son invention.

Par la nature même de son raisonnement, la médecine traditionnelle chinoise apparait comme une médecine naturelle idéale en complément de la médecine conventionnelle.

Parmi toutes les méthodes de soin employées par la Médecine Traditionnelle Chinoise, la stimulation des points d'énergie situés le long des méridiens par acupuncture et moxibustion est certainement la méthode de soins la plus connue du grand public. L'acupuncture est la stimulation des points à l'aide d'aiguilles extrêment fines et la moxibustion peut se résumer à l'utilisation de bâtons ou de cônes d'armoises sur les points énergétiques ou les zones douloureuses permet d'accentuer le travail de soin en favorisant la circulation du QI dans les méridiens ou en dispersant les stagnations.

La pharmacopée est l'une des grandes richesses de la Médecine Chinoise. Son évolution est très différente de celle de la phytothérapie à l'occidentale. Les plantes sont étudiées depuis des temps immémoriaux et classées en fonction de leur qualités propres selon des critères inconnus en occident et leur capacité à s'intégrer dans les principes de soins de la Médecine Traditionnelle Chinoise.

Le tuina que l'on pourrait qualifier d'ostéopathie chinoise, est riche de nombreuses techniques d'intervention sur les méridiens et les points énergétiques pour apporter bien-être et détente, lever les blocages énergétiques et soulager les douleurs.

La nutrition, l'hygiène de vie et la gestion des émotions sont les sources de la santé. Les chinois attachent depuis des millénaires la plus haute importance à l'entretien de la santé et ont développé un ensemble de principes et de méthodes d'entretien de la santé au lieu de traiter les maladies une fois qu'elles sont apparues. Ces méthodes sont regroupées sous l'appellation de Yang Sheng Fa, littéralement

"L'art de nourrir la vie".

Le Qigong ou "travail de l'énergie" harmonise le mental, les émotions et le physique par des mouvements lents et des exercices respiratoires qui font circuler l'énergie le long des méridiens, et débloquent ainsi les nœuds causés par le stress et les tensions. Sa pratique régulière permet d'améliorer ou de conserver son équilibre de santé, d'avoir une meilleure maîtrise de son énergie, de sa respiration et de son corps. Par les bienfaits qu'il apporte à ses pratiquants, le Qigong est considéré comme faisant partie intégrante de l'arsenal de la médecine traditionnelle chinoise.

Avertissement

 

La consultation en médecine chinoise ne peut en aucun cas être assimilée à une consultation médicale. Elle ne saurait se substituer à la consultation de votre médecin traitant et ne fait pas l’objet d’un remboursement par l’assurance maladie. Vous ne devez jamais interrompre un traitement prescrit par votre médecin de votre propre initiative sans l’avoir consulté auparavant à ce sujet.

 

Les conseils, même écrits, de votre praticien ne sont en aucune façon assimilables à une prescription médicale et ne peuvent donner lieu à aucun remboursement par l'assurance maladie. Ces conseils ne remplacent en aucun cas une prescription médicale. 

La médecine chinoise peut apporter une solution a de nombreux troubles de la santé en complément de la médecine conventionnelle : inappétence, gaz intestinaux, flatulences, aérophagie, problèmes de digestion, colite, constipation, diarrhée, remontées acides, nausée, toux, asthme, rhinite, allergies, jambes lourdes, palpitations cardiaques, tendinite, canal carpien, douleurs cervicales, dorsales et lombaires, sciatique, lombalgie, torticolis, eczéma, psoriasis, troubles du cycle chez la femme, règles abondantes, cycle irrégulier, syndrome menstruel, ménopause, stérilité masculine et féminine, impuissance, frigidité, infections urinaires, cystites récurrentes, problèmes urinaires, insomnie, réveils fréquents, cauchemars, anxiété, stress, nervosité, vertiges, acouphènes...

 

Elle est également d'une grande utilité en traitement d'accompagnement de la médecine conventionnelle pour de nombreuses affections lourdes telles que la sclérose en plaques, la maladie de parkinson en apportant un confort de vie aux personnes qui en souffrent en soulageant une partie de leurs symptômes.

Christian De Moor - 4 rue Madeleine Renaud - Ecuelles - 77250 Moret Loing et Orvanne - Seine et Marne